La baronne meurt à cinq heures (Voltaire mènent l'enquête) - Frédéric Lenormand

Résumé:

Qui a osé assassiner la baronne chez qui Voltaire coulait des jours heureux?
En ce froid février 1733, c'est la rue qui attend notre philosophe (ou pire, la Bastille!). Il lui faut donc retrouver le criminel sans délai avant que celui-ci ne s'en prenne à d'autres honnêtes gens - à lui-même, par exemple.
Heureusement, avec l'aide providentielle d'Emilie du Châtelet, Voltaire ne manque pas de ressources. Brillante femme de sciences, enceinte jusqu'au cou, celle-ci va l'accompagner dans son enquête où les subtilités féminines triompheront bien souvent de la philosophie.
Ensemble, ils devront affronter de redoutables héritières en jupons, des abbés benêts et des flûtistes sanguinaires, décrypter des codes mystérieux, et surtout échapper à un lieutenant général de police prêt à embastiller Voltaire au moindre faux pas....






En bref:

Après la perte de son mécène, François-Marie Arouet dit Voltaire trouve à se loger chez Mme la Baronne de Fontaine-Martel, et voila que la baronne est tuée. Bien évidemment il est le suspect n°1 pour René Hérault, lieutenant général de police qui a déjà un autre meurtre de noble sur le dos, sans compter les pressions de ses supérieurs... qu'à ne cela ne tienne, Voltaire n'est pas coupable? qu'il le prouve en trouvant le coupable lui-même, et voilà Voltaire, embarque sur la piste du criminel avec l'aide d'Emilie du Châtelet, piste qui s'avère tout aussi dangereuse que les menaces de la Bastille qui pèse sur notre philosophe. Entre les attentats sur leurs vies ou pire selon Voltaire, être obligé de côtoyé de soi-disant intellectuel, Voltaire et Emilie nous entraîne dans une enquête qui ne manque pas de suspects et de surprises.


Mon avis:

un roman qui dépeint un Voltaire arrogant, geignard, un semblant hypocondriaque et un rien roublard, profiteur et surveillé par la police. L'auteur nous entraîne dans son univers avec fougue et humour, à en rire à voix haute quitte à passer pour une folle (oui, oui, ça m'est arrivé), on y voit la rencontre entre Voltaire et Emilie du Châtelet sa future amante, et on suit une enquête rocambolesque, pleine de rebondissement bien que parfois difficile à suivre. Un bon roman dans l'ensemble qui se démarque surtout par son humour et le personnage choisit comme enquêteur.




NOTES : 7,5/10